MissHello

La vie d'une petite parisienne d'adoption et de coeur.

22 décembre 2006

Zizou et la récup’ politique

Image_1Zinédine Zidane a traversé la Méditerranée pour retrouver la terre de ses ancêtres. Sa visite en Algérie a été suivie par une foultitude de fans et de médias.
On lui a reproché en France d’avoir fait le jeu du président Bouteflika, de ne pas avoir été critique vis à vis de sa politique, de ne pas avoir profité de ce périple pour lancer quelques « messages ». Est-ce son rôle ?
Est-ce surtout de sa compétence ? J’ai le sentiment que trop de gens croient que Zidane est une sorte de divinité, aussi adroit avec les mots et les idées qu’avec ses jambes, et que tout ce qu’il pourrait dire, faire, en dehors d’un terrain de foot serait parole d’évangile (ou de Coran).
Pourquoi un sportif, ou un artiste, aurait-il ce don d’ubiquité ? Le périmètre de Zidane, c’est le gazon vert. Point. Ailleurs, il n’est qu’un simple citoyen, avec ses convictions sans doute, mais qu’il n’a pas forcément envie de rendre publiques. On le sait tous, Zizou est un « taiseux » et il ne s’exprime (s’exprimait) vraiment qu’avec un ballon. Avec magnificence.
On ne demande pas à Sarko, Ségolène et aux hommes politiques de nous marquer un coup franc de 15 mètres ou de faire le « coup du sombrero », à un boucher de faire du pain ou à un prof de travailler jusqu’à 35 heures par semaine (humour !), alors laissons Zizou assis sur son trône de footballeur.
Il y a quelques mois, Abdelaziz Bouteflika avait fustigé les binationaux (les Algériens qui ont la double nationalité), et reproché à Zidane de défendre les couleurs de la France. Cette fois, il a décoré ce fils de Kabyle de l’ordre Athir, l’équivalent algérien de la Légion d’Honneur. Dans l’histoire, s’il y en a un qui se dénie, qui se ridiculise, ce n’est certainement pas le retraité du foot.

Zinedine Zidane retrouve son cousin Saleh Zidane au village d'Aguemoun, berceau de sa famille (15/12/2006) - AFP/Fayez Nureldine

Posté par M Calou à 08:43 - Politico, je ne sais quoi ... - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire