MissHello

La vie d'une petite parisienne d'adoption et de coeur.

28 avril 2006

Béatrice Schonberg, future femme au foyer

image_140Suite du première épisode affligeant de la démission de la journaliste Béatrice Schonberg

La présentatrice du journal de 20 heures du week-end de France 2, Béatrice Schonberg, n'est pas assurée de retrouver son fauteuil après l'été. Selon le magazine VSD du mercredi 26 avril, l'épouse de Jean-Louis Borloo, le ministre de l'emploi, pourrait être mise en congé du 20 heures à l'approche de l'élection présidentielle.

Interrogée par Le Monde, Arlette Chabot, directrice de l'information de France 2, se refuse à confirmer l'information de VSD : "Nous répondrons en temps utile. Nous nous poserons la question avec la campagne présidentielle." Elle souligne qu'une décision sera prise, soit "à la rentrée", soit "en janvier", en fonction de "la situation politique".

La démission de Béatrice Schonberg du JT a été demandée par certains syndicats de France 2 (Le Monde du 5 avril). Qui est susceptible de la remplacer ? "Je n'ai pas reçu de journalistes de LCI ou d'i-télé", affirme Mme Chabot. Les noms de Melissa Theuriau et de Christine Kelly, la présentatrice antillaise de LCI, circulent. Melissa Theuriau a confirmé au Monde avoir été reçue par Mme Chabot. Celle-ci dément aussi avoir l'intention de recruter des présentateurs de minorités visibles pour faire pendant à l'embauche d'Harry Roselmack par TF1. "Je trouve invraisemblable de faire un coup pour répondre à un coup de TF1", dit Mme Chabot.

Guy Dutheil
Article paru dans l'édition du 28.04.06 du Monde.fr

Personnellement, comme je l'ai déjà dit, je trouve inacceptable que Béatrice Schonberg soit obligée de démissionner (pour ne pas que France 2 lui verse ses indemnités de chômage :)). J'ai la naïveté de penser que son professionnalisme et l'amour du journaliste lui auraient permis d'exercer son métier, sans pour autant favoriser la partie politique de son mari, le Ministre Jean-Louis Borloo.
De plus, je ne suis pas une chienne de garde, mais pourquoi demander à la femme de quitter son emploi ? Sous quels véritables prétextes ? Ne me parlez pas d'intégrité ou de déontologie journalistique, ces arguments ne seraient pas reçus. Le couple Ockrent, Kouchner en est la preuve.
Nouvelle variante à cette saga, l'embauche d'un présentateur de "minorités visibles" comme à TF1. Étrange, non ?


Posté par MissHello à 19:54 - Politico, je ne sais quoi ... - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire